07
août
2013

Montessori

 

"L’éducateur doit observer l’enfant, non pas avec l’intention de l’éduquer mais d’apprendre de lui comment l’éduquer."

Maria Montessori

 

La pédagogie Montessori est une méthode d'éducation dite ouverte, par rapport aux méthodes dites fermées ou traditionnelles, telle que l'enseignement mutuel. Sa pédagogie repose sur l'éducation sensorielle de l'enfant. Dans la pédagogie Montessori l'éducation est considérée comme une « aide à la vie »

 

Principes : l'ouverture au monde

La pédagogique Montessori repose sur une observation adaptée de l'enfant. Des ateliers auto-correctifs sont mis à sa disposition afin qu'il puisse expérimenter et de se construire selon ses propres besoins du moment. L'idée est de l'aider à faire tout seul en stimulant tous ses sens.

L'objectif n'est pas de transformer les petits enfants en génies surdoués, mais de les aider à maîtriser leurs sens, leur autonomie, leur curiosité, le respect aux autres, leur confiance en eux et aux adultes.

 

Rôle de l'éducateur : accompagner

L'éducateur est là pour éveiller le potentiel des enfants. Ceux-ci se corrigent seuls. L'erreur fait partie du processus d’apprentissage : elle est perçue comme positive. Actifs et concentrés, les enfants progressent à leur rythme vers la "perfection" de leurs gestes.

Les éducateurs préparent un environnement spécialement conçus pour l’enfant où il évoluera en absorbant, en s’imprégnant de ce qu’il y trouve. C’est lui qui décide quand il veut utiliser un matériel : il est guidé dans son choix par ses sensibilités intérieures. Seul l’envie et le plaisir d’apprendre doivent le motiver.

Chaque enfant progresse à son rythme, encouragé par l’adulte qui met avant tout l’accent sur les réussites plutôt que sur les échecs. Des moments collectifs apprennent aux enfants à savoir travailler en groupe, à s’exprimer en public, à écouter les autres.

 

Les domaines étudiés : du concret vers l'abstrait

Chaque matériel a une place bien définie au sein de la structure. Quand l’enfant saisit un matériel sur une étagère, il va le travailler seul ou accompagné de l’éducateur pour une présentation individuelle. Lorsqu’il a terminé, il le range à sa place, sur l’étagère. Tout atelier présent dans l’environnement propose à l’enfant un protocole d’utilisation spécifique, un apprentissage spécifique, qu’il aura loisir d’explorer.

Toutes les activités proposées vont permettre à l’enfant de coordonner ses gestes, ses sens et ses pensées de plus en plus finement. L'ensemble des domaines d'apprentissage intéressants pour l'enfant sont bien évidemment abordés, en partant du concret pour aller vers l’abstrait : vie pratique, développement sensoriel, langage, mathématiques...

 

Après Montessori : un bénéfice pour toute la vie

Selon Maria Montessori, un individu vraiment éduqué continue à apprendre bien longtemps après les années qu'il a passé en classe, parce qu'il est motivé par l'intérieur par une curiosité naturelle. L'objectif n'est pas de remplir les enfants avec des connaissances pré-sélectionnées, mais de cultiver leur désir d'apprendre.

Les élèves apprennent à mener des recherches de façon indépendante et à faire des présentations. S'ils mémorisent de nombreuses informations (mathématiques, orthographe, concepts abstraits...) dans le respect des programmes de l'éducation nationale, ils sont encouragés à se fixer des objectifs par eux-mêmes et à prendre en charge leur propre apprentissage. Cette motivation leur sera très utile dans la suite de leur scolarité, quel que soit le chemin qu'eux et leurs parents auront choisi.

Articles :

Organisations :

Article mis en page pour Uto'Pistes par : MikA Mot(s) Clé(s) Autrement - Education - Maria Montessori - Pédagogie

Poster un commentaire

Connectez vous afin de laisser un commentaire