27
mars
2013

Jeux Coopératifs !

 

Les jeux coopératifs, pourquoi ?

 

KESACO ?

Un jeu de coopération est un jeu où les joueurs gagnent ou perdent ensemble. Cela permet de développer l'esprit d'entraide. Il met l'accent sur la notion de partage.

Avec le jeu coopératif, on retrouve le plaisir de jouer ensemble : La démarche est basée sur la solidarité. Il ne s'agit plus de gagner sur l'adversaire, mais de faire équipe et cause commune pour gagner ensemble.

Les joueurs se mesurent par rapport à un défi extérieur : pirates, incendie, le temps...

Il existe une ou plusieurs possibilités d'entraide entre les joueurs.

 

PRINCIPES

Chaque participant peut donner sa pleine mesure et réaliser l'importance d'aider et de se faire aider pour augmenter les chances de gagner la partie. Par ailleurs, les jeux coopératifs offrent parfois la possibilité aux plus jeunes de la famille de participer au jeu au même titre que les plus grands. Ils doivent s'entraider pour gagner ensemble.

 

OBJECTIF

S'amuser, développer son imaginaire et surtout permettre à l'enfant de comprendre la notion d'interdépendance et de relations des uns aux autres. Ils participent pleinement à l'éducation et donnent à la solidarité, une dimension essentielle de la vie en société.

 

QUALITES

Au lieu de nous pousser à l’agressivité et à l’élimination de l’autre, les jeux coopératifs nous permettent de développer des capacités de négociation, de travail d’équipe, et mettent en valeur l’apport de chacun. Ils nous aident à découvrir nos capacités d’entraide et de solidarité. D’ailleurs, les règles sont souvent faites de telle manière qu’il n’est possible de franchir les obstacles qu’en partageant ses bonnes cartes ou ses gains.

En nous faisant gagner tous ensemble, 
le jeu coopératif ouvre la voie à la résolution de conflits « gagnant-gagnant » dans la vie réelle, où tout le monde peut être gagnant grâce à la négociation d’une solution qui convient à tout le monde.

Mais le jeu coopératif va plus loin : il permet aussi d’
 expérimenter l’écoute de l’autre et de développer sa propre imagination

L’adulte qui joue avec les enfants, s’il se garde d’intervenir dans les solutions proposées, laissera les enfants exprimer un 
besoin fondamental de prise de décision et de responsabilisation de ses actes. En écoutant ce que l’enfant exprime en jouant, il pourra aussi identifier des malaises et des besoins non dits.

L’imaginaire, lui aussi, a une place de choix : tous les jeux sont ouverts, proposent d’ailleurs souvent plusieurs règles, et libre aux joueurs d’inventer. Parfois même, l’invention fait partie du jeu.

Attention :

Le jeu coopératif, s’il a beaucoup d’avantages, s’avère moins intéressant si l’enfant qui y joue estcontinuellement mis en compétition dans la vie réelle.

Des frères et sœurs constamment mis en rivalité, par exemple, vont avoir du mal à s’entendre et à se prêter main forte uniquement le temps d’un jeu. N’oublions pas que 
les valeurs développées par les jeux coopératifssont des valeurs qui nous servent d’abord et avant tout, dans la vie réelle et dans la résolution de problèmes réels !

Les jeux coopératifs sont aussi, comme les autres jeux choisis par La Pachamama, 
des jeux pensés pour le plaisir de se mettre ensemble et de jouer. Si l’adulte laisse les enfants seuls avec un jeu encore inconnu, il y a de fortes chances que celui-ci ne révèle rien de passionnant pour eux. En revanche, en s’impliquant et en jouant avec eux, l’adulte sera surpris du plaisir que tout le monde y trouve !

(Source: http://www.lapachamama.be)

 

QUELQUES JEUX COOPERATIFS

1/ le chat et les souris

Dans ce jeu, les souris sont amoureuses. Pour que le chat ne les attrapent pas, elles doivent se tenir la main (pendant quelques secondes) 2 par 2, puis se lâcher et  courir dans l'espace réservé à ce jeu. Ce jeu permet aux participants de faire équipe contre un ennemi : le chat. Ce jeu réduit le réflexe de l'individualisme, au lieu de me sauver seul, il faut que j'aille aider mon partenaire afin de faire front contre l'ennemi.

2/ les chaises musicales

Ce jeu débute comme celui qui est couramment pratiqué. Au départ, le même nombre de chaises que de participants. les enfants tournent autour de la rangée de chaises. A l'arrêt de la musique, tout le monde s'asseoit sur une chaise. Au tour suivant, on enlève une chaise et quand la musique s'arrête, tous les participants doivent s'asseoir sur le siège ou sur les genoux d'un autre joueur. A la fin de la partie, il ne reste plus qu'une seule chaise, et tout le monde doit s'asseoir dessus !! Dans ce jeu, il n'y a aucune élimination.

3/ Relevons-nous

Les enfants sont assis deux par deux, dos à dos. Ils doivent se relever en ne s'accrochant que par les coudes. Ils se redressent sans l'aide des mains, ni coudes juste en prenant appui sur son partenaire. Ce jeu développe la confiance en l'autre.

4/ le ventre qui rit.

Les enfants se couchent sur le dos en ayant la tête appuyée sur le ventre d'un de ses camarades et le but du jeu est de réussir à faire rire un des joueurs. Vous verrez, ils riront tous. Aussitôt que vous défaites la chaîne, ils ne riront plus. Essayez, c'est vraiment amusant et les jeunes adoreront.

5/ la course des pieds

Divisez les jeunes en deux équipes égales et faites-les asseoir sur des chaises en deux rangs se faisant face, pieds joints et jambes tendues en avant. Le but est de passer un balle de tennis le long du rang en n'utilisant que les pieds et les jambes. La balle ne doit être touchée avec la main que si elle est tombée.

 

QUELQUES JEUX DE SOCIETE

  • AWALE, jeu traditionnel africain de logique.Chaque joueur sème ses graines, récolte et doit remplir son grenier sans affamer son adversaire.
  • LE JEU DU VERGER (Nathan) 2 à 4 joueurs, à partir de 3 ans 
    Les enfants vont au verger pour remplir leurs paniers de fruits. 
    Mais attention, car la corneille veut elle aussi satisfaire sa gourmandise.
  • LE BAL DES COCCINELLES (Selecta), à partir de 4 ans. Notions de rencontre et d'échanges.
  • LA CHASSE AUX CHASSEURS (Sunny games), à partir de 7 ans
  • LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE (Days of Wonder), à partir de 10 ans
  • LES CHEVALIERS DE LA TOUR (haba), à partir de 5 ans

Article mis en page pour Uto'Pistes par : MikA Mot(s) Clé(s) Jeux Coopératifs

Poster un commentaire

Connectez vous afin de laisser un commentaire