23
novembre
2015

Jeux Coopératifs

 

Les jeux coopératifs ont la spécificité de rechercher la cohésion du groupe. Certains sont des jeux de plateau à jouer sur table, d'autres sont plus adaptés à une salle d'évolution ou à l'extérieur par leur caractère sportif.

Ils permettent de ne gagner le jeu qu'en coopérant à la réalisation d'une tâche commune au lieu d'opposer les participants.

Les jeux que vous choisissez de mettre dans votre famille, disent quelque chose de votre projet de société. S'ils sont conviviaux, ils expriment votre recherche de liens. S'ils sont solides, ils témoignent de votre foi dans le durable. S'ils sont modulables, ils promeuvent la part créative de vos enfants.

Les jeux coopératifs, parfois plus que d'autres, stimulent une rencontre positive dont chacun sort gagnant. Mieux écouter et mieux s'écouter, avoir confiance en soi, avoir confiance en l'autre, s'affirmer et prendre sa place, construire et résoudre ensemble... Quel merveilleux chemin dans lequel vous reconnaîtrez ce qui vous semble le plus important pour préparer vos enfants à leur vie d'homme ou de femme.

Dans un jeu de coopération, il y a toujours trois dimensions :

  • on perd ou on gagne tous ensemble
  • le défi est extérieur (le corbeau dans le verger, la pollution dans Marée noire...)
  • une ou plusieurs règles d'entraide sont disponibles pour relever le défi ou parer le danger.

 

Mais qu'est-ce que la coopération ?

Nous sommes en présence d’une situation de coopération lorsque 2 personnes ou plus unissent leurs efforts pour réaliser un objectif commun. Quatre facteurs psychosociaux déterminent les activités de nature coopérative :

  • La coopération : ce facteur comprend la communication, la cohésion, la confiance et l’établissement de relations interpersonnelles positives ; le mot clé est l’entraide.
  • L’acceptation : les participants doivent s’accepter tels qu’ils sont. Personne n’est éliminé ni rejeté par le groupe.
  • L’engagement : chaque personne contribue à la réussite de la tâche commune selon ses capacités. « Tous pour un et un pour tous »
  • Le plaisir : les participants jouent pour s’amuser avant tout.

Le jeu coopératif est essentiellement une activité de participation où la compétition est limitée, voire éliminée. Il offre de nombreux avantages. Il permet aux participants de s’amuser sans expérimenter de frustration liée à l’échec.

 

Quelques principes :

  1. Tout le monde doit s’amuser.
  2. Tout le monde doit vivre des situations de succès.
  3. Personne n’a besoin d’habiletés techniques ou physiques spéciales pour s’engager dans le jeu coopératif.
  4. Tout le groupe doit participer activement.
  5. Personne ne doit être éliminé.
  6. Personne ne doit être mis en évidence.
  7. Tous peuvent gagner.

Plus d'infos sur les jeux coopératifs : http://www.jeuxcooperatifs.com/


Article mis en page pour Uto'Pistes par : MikA Mot(s) Clé(s) Autrement - Changement - Coopération - Education - Enfants - Jouer

Poster un commentaire

Connectez vous afin de laisser un commentaire