30
janvier
2013

(...) L'enfant

L’éducation est un droit reconnu au niveau international. Mais de quelle éducation parlons-nous ? Souhaitons-nous perpétuer un modèle de contraintes abusives, de domination et d’inculcation de normes sociétales préfabriquées ou voulons-nous permettre l’accomplissement des enfants par une écoute de leurs besoins et un accompagnement respectueux vers l’âge adulte ? Les enjeux éthiques de l’éducation, en font ainsi une thématique fondamentale pour la transformation de la société et une responsabilité de grande ampleur face aux générations futures. Un proverbe indien nous enseigne que "La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent". Il est ainsi urgent de revoir notre vision de l’éducation et de développer le respect dû à l’enfant tout en lui permettant d’acquérir des valeurs essentielles pour son épanouissement sur terre et parmi les êtres vivants.

 

RECONSIDÉRER LES BESOINS DE L'ENFANT

L’enfant est au cœur du changement car il incarne les promesses du monde de demain. En cela, l’accompagnement de l’enfant est un enjeu central dont la remise en cause permettra une transformation des comportements humains à l’égard de la vie.
 
Les défaillances d’accompagnement de l’enfant et les exactions commises contre sa nature profonde sont à l’origine de bien des troubles dont souffrent la terre et l’humanité.
L’enfant dominé, bafoué, humilié, battu, contraint, dévié de ses propres aspirations, privé de la Nature, accumule des contentieux douloureux qui s’expriment, à l’âge adulte, par des comportements nuisibles à l’égard de lui-même, des autres et de l’environnement.
La civilisation, la tradition, les croyances et, récemment, la modernité, nous ont éloignés des instincts nous permettant de répondre aux véritables besoins de nos enfants, jusqu’à nous mener à des pratiques en contradiction avec les principes même de la vie.
 
Il est urgent de transformer l’héritage dont nous sommes porteurs au plus profond de nous-mêmes et de renouer avec un véritable accompagnement de l’enfant, basé sur la confiance, la bienveillance et la sérénité.
 
En résumé, reconsidérer les besoins de l’enfant c’est :
- renouer avec une naissance naturelle ;
- allaiter son enfant, sauf raison pathologique ;
- accueillir les émotions de son enfant ;
- abolir maltraitances, punitions, récompenses ;
- accompagner avec bienveillance et donner du sens ;
- cultiver la sérénité des éducateurs ;
- respecter le rythme biologique de l'enfant ;
- s'adapter aux véritables besoins de l’enfant.

 

Allaiter son bébé

Fabriquer artificiellement du lait pour alimenter les nourrissons est en contradiction avec ce que la nature a prévu.
D'un point de vue médical, seule une raison pathologique justifie l’usage de lait maternisé.
L’allaitement maternel n’est pas seulement une question d’alimentation, il s’agit aussi d’une relation sensorielle et affective fondatrice pour l’enfant.

 

Abolir les maltraitances, punitions, récompenses…

Encore beaucoup de manuels grand public d’éducation préconisent le contrôle voire la domination de l’enfant comme mode de relation et base d’action éducative.
Pourtant, ce type d'approche a largement démontré ses effets négatifs et pervers pour la société humaine.
Il est grand temps de quitter définitivement la manipulation dominatrice pour la coopération bienveillante et l’accompagnement de l’enfant avec un amour sans limites.

 

Cultiver la sérénité pour les éducateurs

Pour devenir un accompagnateur efficace et respecté, la remise en question de ce qui nous a construit est indispensable pour accéder à la sérénité.
La recherche de la paix intérieure, fruit d’un travail intérieur en cheminement, permet une prise de conscience pour l'éducateur de ses conditionnements personnels. En reconnaissant l'enfant qu'il a été et en apprenant à l'accepter puis à l'aimer tel qu'il était, l'éducateur se libère.
Lorsque celui-ci est conscient de ses conditionnements, lorsqu’il reconnaît l’enfant qu’il a été et apprend à l’aimer tel qu’il est, il peut alors pleinement remplir son rôle.

 

Renouer avec une naissance naturelle

Attendre un enfant n’est pas une maladie ! La surmédicalisation de la naissance dépossède les parents des compétences qui sont en eux pour accueillir leur enfant. Elle focalise l’attention sur des aspects techniques de cet événement et les éventuels incidents qui pourraient survenir.
L’inquiétude prend le dessus sur la confiance et la sérénité nécessaires au développement du bébé in utéro.
Choisir un accompagnement approprié (haptonomie, yoga, chant prénatal, naissance à domicile, accouchement sans douleur…) permet aux parents de construire une relation positive avec leur enfant à venir, et de contacter les ressources qui sont en eux pour l’accueillir dans les meilleures conditions.

 

Accompagner avec bienveillance et donner du sens

Aimer ne signifie pas tout permettre, et cela est valable dans n’importe quelle relation. L’enfant a besoin d’information pour adapter ses comportements à ce qui est permis, et pour prendre conscience d’éventuels préjudices dont il pourrait être l’auteur.
Il a besoin de l’aide d’adultes crédibles, qui incarnent ce qu’ils préconisent, pour respecter et se respecter, et qui font autorité sans être autoritaire.
Certains outils de communication permettent de mettre en actes et en paroles une relation constructive sans gagnant ni perdant (CNV de Marshall Rosenberg, Ecoute active de Thomas Gordon, Méthode Espere de Jacques Salomé).

 

Adapter l’école aux véritables besoins des enfants

La scolarisation des enfants constitue une étape conséquente de construction de leur devenir.
La pluralité des pédagogies est trop peu représentée dans les écoles de l’Etat et cette diversité n'est pas étudiée dans les Instituts universitaires de formation des maîtres.
Il existe diverses propositions qui tentent de répondre aux véritables besoins de l’enfant en les aidant à se développer et à s’épanouir.


Article tiré du Site Colibri : http://www.colibris-lemouvement.org


Article mis en page pour Uto'Pistes par : MikA Mot(s) Clé(s) Alternatif - Education - Enfants

Poster un commentaire

Connectez vous afin de laisser un commentaire